Communication externe des territoires : du discours d'élites au dialogue 2.0

Table ronde communication des territoires

Introduction de la deuxième table ronde de la conférence-débat "20 ans d'internet : la révolution des contenus", organisée par Rue Prémion le 19 septembre 2016.

(Texte de Grégory Marolleau, chef de projet)

La communication externe des territoires a pris depuis quelques années le virage de la transition numérique : journaux dématérialisés, montée en puissance des sites portail, data journalisme, espaces d'échanges et de partages en temps réel, réseaux sociaux (twitter et facebook notamment)… Ces outils sont aujourd'hui de plus en plus intégrés dans les stratégies de contenus digitales des collectivités locales.

De la communication au dialogue

Nous sommes passés d'une logique de communication à une logique de dialogue, avec une plus grande participation des citoyens. Grâce aux réseaux sociaux et aux outils numériques (smart city) — comme l'application mobile dédiée à la mobilité et à la vie quotidienne "Nantes dans ma poche" ou le site participatif Nantesco.fr -, les citoyens peuvent interpeller les décideurs politiques, réagir. Ce ne sont plus de simples consommateurs et spectateurs, mais de véritables producteurs d'informations et donc acteurs de leur quotidien.

Ces évolutions technologiques et ces nouveaux usages sont en train de profondément bouleverser la relation usager et de bousculer les organisations en place. Cette situation amène les collectivités locales à réinterroger leurs pratiques. La plupart d'entre elles ont compris qu'il fallait produire du contenu, mais les citoyens sont aussi en attente de plus d'interaction.

Bien menée, la transition numérique offre ainsi une formidable opportunité pour redonner envie aux citoyens de s'intéresser à la chose publique, de redonner du sens et ainsi provoquer de l'engagement. Car si leur institution leur apparaît encore éloignée, ils ont quand même envie de bénéficier d'informations locales ou même pour certains de partager leur attachement à leur territoire.

L'expérimentation réussie du Fil des territoires

Nous avons notamment pu le constater à travers le service de diffusion d'informations sur l'action publique "Le Fil des Territoires", édité par la la Région des Pays de la Loire et que nous avons animé pendant un peu plus de quatre ans, avec plus de 2 000 articles produits.

La commande initiale était de proposer des contenus aux collectivités territoriales ainsi qu'aux médias (presse écrite, TV, radio) des Pays de la Loire, qui étaient libres de les exploiter et de s'en inspirer dans leurs propres productions (journaux, sites web…). Le parti pris était de développer une stratégie de contenu qui ne parlait pas forcément du territoire, mais de ce que la collectivité fait pour son territoire.

Ce pari a été largement relevé avec de nombreuses reprises par ces premières cibles. Ce qui est intéressant aussi, c'est que les structures concernées par nos articles (entreprises, associations…), mais également les citoyens lambda se sont réappropriés ces informations en les relayant massivement sur les réseaux sociaux. C'est bien la preuve qu'il y a une attente, un besoin pour des contenus de qualité et de proximité, donc plus pertinents.

Plus sexy que des "Lolcats" ?

Les collectivités locales sont donc confrontées à de nombreux défis dans leur stratégie de contenu pour séduire des citoyens devenus de véritables socionautes.

Comment provoquer l'adhésion, qui demande du temps, dans une société qui fait au contraire la part belle à l'immédiateté ?

Comment attirer, capter l'attention, susciter l'intérêt chez un public déjà multisollicité par l'information, surtout pour parler d'action publique, sujet moins sexy que les petits chats ?

 

Quelques tweets...

 

Intro table ronde 1     Intro table ronde 3

Rue Prémion est membre des réseaux :

© Rue Prémion - 2017