Communication interne des organisations : du bulletin au big data

Table ronde communication interne

Introduction de la troisième table ronde de la conférence-débat "20 ans d'internet : la révolution des contenus", organisée par Rue Prémion le 19 septembre 2016.

(Texte d'Olivier Retail, chef de projet)

Historiquement, traditionnellement, la communication interne a longtemps été considérée, voire même sciemment pensée, comme un outil managérial – ou du moins servant le management – à sens unique : c'est à dire du haut vers le bas.

Le moyen pour les directions, ressources humaines en tête, de transmettre des messages "officiels" sur la vie de l'entreprise ou de la collectivité, surtout lorsque celles-ci gagnent en taille, perdant ainsi les échanges directs qui devraient – ça reste du conditionnel – y avoir dans des structures à taille humaine.

Sonder le terrain

En retour, la réalisation et la diffusion des supports de communication interne étaient aussi l'occasion – aujourd'hui encore ? – de "sonder" le terrain, officiellement ou non selon les outils et études de lectorat en place, en faisant remonter aux instances dirigeantes l'opinion du moment et l'état général du moral des troupes. Ce qui a pu valoir à la communication interne d'être parfois assimilée aux RG de l'entreprise…

En fait, cette tendance a surtout perduré tant que le print, avec la lenteur et la rigidité qui peuvent caractériser sa mise en œuvre, a eu carte blanche. Car l'arrivée du net, puis des réseaux sociaux, et plus largement de la communication digitale, a fait voler en éclat cet état des lieux. À l'image de la révolution culturelle que ces outils ont engendré dans la société… Et par conséquent dans le mode de management d'une entreprise.

Les nouveaux défis du numérique

Fini le temps où l'information imprimée était savamment dosée et mesurée car amenée à durer comme si elle était gravée dans le marbre. Aujourd'hui, une information en recouvre une autre le temps d'un clic de souris, et surtout elle est facilement relayée, commentée, voire produite par le lecteur lui-même. Un contexte que la communication interne a donc dû intégrer, accompagnant de fait la mutation des entreprises qui ont des nouveaux défis à relever au fur et à mesure qu'elles grandissent :

  • Affirmer une marque employeur
  • Décloisonner une organisation devenue trop verticale
  • Dépasser une implantation géographique multi-sites
  • Diffuser du sens auprès d'une population disparate : métiers terrain / métiers bureaux, services supports / services opérationnels, managers / équipes, sédentaires / nomades...
  • Renforcer le sentiment d'appartenance à l'entreprise
  • Mettre en place une démarche collaborative et participative
  • Promouvoir les passerelles professionnelles
  • Replacer la vision du client final et du citoyen à tous les niveaux de l'entreprise

Autant d'enjeux que la communication interne, elle aussi pensée à 360° et 2.0 – journaux, réseau social d'entreprise, baromètre social… – , se doit d'intégrer aujourd'hui…

Mais, finalement, est-ce que ce n'est pas trop en demander à la com interne ?

 

Quelques tweets...

 

Intro table ronde 1     Intro table ronde 2

Rue Prémion est membre des réseaux :

© Rue Prémion - 2017